Prix Avenir & Coup de Coeur Lison COMPANY - Hello Virtuoso

Je m’appelle Lison, j’ai 26 ans, et je suis née à Dijon ! J’ai commencé le piano à 8 ans, j’avais une sorte de “mini-piano”, un jouet que j’adorais, alors un jour j’ai demandé à prendre des cours. J’ai jamais arrêté, jusqu’à la fin de mon diplôme d’études en piano et théorie musicale. A ce moment là je rentrais en classes préparatoires pour intégrer une école d’ingénieur à Toulouse. J’ai un peu mis le piano de côté pendant mes études supérieures, mais je ne l’ai jamais délaissé : d’en faire une partie essentielle de mon métier aujourd’hui, c’est un peu comme une renaissance !

Parlez-nous de Hello Virtuoso :

Aujourd’hui si tu veux apprendre le piano, soit tu galères avec des tutos et applications en ligne (tout seul), soit tu prends un prof particulier (un peu compliqué avec la pandémie, mais surtout très onéreux et contraignant). Hello Virtuoso apporte le juste milieu entre ces deux solutions : le côté ludique et accessible des applis, mais avec un suivi humain sur 12 semaines.

L’élève avance en autonomie sur plus de 120 vidéos réparties en 12 niveaux, envoie ses morceaux en vidéo à son coach, qui peut ainsi lui faire un feedback précis et personnalisé, et le motiver !

Il fait également partie d’une communauté de soutien avec des apprentis-pianistes de son niveau, qui l’encouragent en continu et font en sorte qu’il ne lâche pas. 

D’où vous est venue l’idée du projet :

L’idée est née en Mars 2020, quelques jours après l’annonce du confinement… Mon associé Erwan et moi, on travaillait déjà ensemble sur un autre projet de boîte, mais il nous manquait une certaine passion. Quand le confinement a été annoncé, on entendait nos potes nous dire qu’ils adoreraient se mettre au piano, mais qu’aucune solution ne leur allait. Alors on a décidé d’agir ! Mais Hello Virtuoso n’est pas né si vite, on a d’abord testé le concept avec des premiers élèves, et on a co-construit le programme avec eux. C’est ça qui fait sa richesse et c’est la raison pour laquelle il fonctionne bien !

Pourquoi avoir candidaté au prix Ambition’elles « Avenir » ?

J’ai fait des études d’ingénieur robotique et ai travaillé deux ans dans les systèmes embarqués, donc toujours dans des milieux très masculins. Pour moi l’entrepreneuriat c’était non seulement un moyen de réconcilier mon ambition et ma passion de toujours pour le piano, mais aussi un autre domaine fortement masculin où je pouvais représenter les femmes et montrer l’importance de la mixité pour réussir.

Du coup Ambition’elles c’était une occasion unique de prouver qu’en tant que femme tu peux aller dans des milieux très masculins, que ce soit l’entrepreneuriat ou la robotique, et qu’en plus tu peux le faire en suivant ta passion, qui pour moi est le piano !


Pourquoi– selon vous – votre projet a été jugé ambitieux par le jury ?

Quand tu tapes sur google “apprendre le piano”, il y a des milliers de solutions, et toutes se ressemblent. Il est difficile d’avoir de la visibilité en ligne, mais Hello Virtuoso a tout d’une solution originale, et efficace. Je pense que notre duo de fondateurs très complémentaire a pu prouver au jury que nous étions capable d’aller au bout de ce challenge, avec passion et raison !

 

Que peut-on vous souhaiter ?

De continuer sur cette lancée ! Mais surtout, de continuer à rendre des centaines (milliers ?) de personnes qui souhaitent jouer du piano heureuses :)
Et si vous hésitez à vous lancer, vous saurez où nous trouver !

https://hellovirtuoso.com